Wilmet, acteur de l’économie circulaire

 

La gestion des déchets en économie circulaire peut se définir via un concept intégrateur autour des 5R.

Réduire :         Diminuer intrinsèquement le nombre de déchets de chaque individu

Réutiliser :      Up-cycling: valorisation d’un produit (composant) après démontage et/ou réparation

Réemployer : Remise dans le circuit d’un produit ne correspondant plus aux besoins du premier consommateur

Réparer :        Rénovation – remise à neuf

Recycler :       Création de nouvelles matières à partir de déchets

Le but d’une gestion globale des déchets est de Réduire la quantité de ceux qui finissent en décharge.

Nous devons absolument apprendre à ne plus jeter systématiquement ce dont nous ne nous servons plus ou ce qui est endommagé.

Trop souvent des produits ne nécessitant que peu de réparation ou d’entretien finissent à la poubelle.

Gestion des déchets en économie circulaire

gestion des déchets en économie circulaire

 

Le recyclage n’est pas toujours la meilleure solution !

Avant de penser à recycler, on peut tout simplement Réemployer un objet qui n’est plus à notre convenance.

A l’heure actuelle, il existe beaucoup de circuits associatifs de collecte d’objets de seconde main qui permettent à des personnes moins aisées de se procurer des vêtements ou d’autres objets de première nécessité à moindre coût.

Lorsqu’un objet est cassé ou abîmé, il peut être Réparé.

Souvent nous jetons des objets qui ne fonctionnent plus sans essayer de les réparer.

La plupart du temps il s’agit d’une réparation bénigne qui nécessite de la connaissance mais peu d’efforts.

De plus en plus de centres de réparation ou de sites internet spécialisés se créent et permettent à tout un chacun d’augmenter la durée de vie des équipements, à travers de petites réparations.

Lorsqu’un appareil est très abîmé et qu’il devient économiquement difficile à réparer, on peut tout de même démonter les pièces qui fonctionnent encore pour les Réutiliser comme pièces de rechange ou les transformer pour leur donner une toute nouvelle utilité.

C’est seulement lorsque ces trois étapes-là ont été franchies que l’on doit avoir recours au recyclage.

 

 

Conscient de l’enjeu et étant en première ligne, le Groupe Wilmet a décidé de mettre en place une nouvelle dynamique dans son approche des déchets.

Ceux-ci ne seront plus directement détruits pour être recyclés.

Ils passeront dorénavant par une série de tris et de contrôles.

Nous essayons, autant que faire se peut, d’extraire du cycle de recyclage tous les déchets qui peuvent encore servir.

Le processus est laborieux et énergivore, mais nous avons établi des partenariats avec des associations locales pour favoriser le réemploi, la réparation et la réutilisation.

Un des objectifs à court & moyen terme de ce processus est d’extraire et de revaloriser avant recyclage 10% du tonnage traité annuellement.

Bien-sûr, il serait plus facile et moins coûteux de continuer à recycler sans se poser de questions, en privilégiant uniquement l’aspect financier.

Mais ce serait en complète inadéquation avec les valeurs que le Groupe Wilmet défend.

Son implication dans un changement en profondeur de notre système économique est un axe prioritaire défini par les actionnaires.

Nous sommes fiers de contribuer, par nos actions et nos décisions, à la transformation de notre société vers une existance en harmonie avec notre planète.

 

 

 

 

GRSE
Duvigneaud
Sametal
Wilmet